Skip directly to content

Comment initier ses lecteurs aux secrets de fabrication de son journal ?

on mer, 10/05/2011 - 12:12

Par Julien Le Bot

 

C'est la Social Newsroom qui, au cours de sa veille ouverte et vigilante, a su dénicher cette belle initiative associant les lecteurs d'un journal à la "fabrique de l'info", pourrait-on dire, pour y ajouter un soupçon d'industrie. Et c'est, comme l'indique la très belle carte en pied d'article - sans doute un peu ancienne -, à Winnipeg, au Canada, que ça se passe. Le journal local Winnipeg Free Press a décidé d'avoir un nouveau pignon sur rue en ouvrant le News Café, au 237 de l'avenue MacDermot, pour accueillir ses lecteurs et, si possible, échanger avec eux.

Au fond, tout commence avec une idée assez simple : mieux qu'un hall d'accueil au pied des bureaux où s'affairent des journalistes pressés (comme on en voit tant dans les films), un bistrot n'est-il pas plus adapté pour rencontrer ses lecteurs en partageant une boisson, un plat, voire un concert ou une conférence ?

Bien entendu, il ne s'agit pas de mettre la salle de rédaction au coeur des cuisines. La popote habituelle des journalistes doit garder ses recettes dans un coin. Il est moins question ici de transparence que de compréhension ou de convivialité entre des professionnels et des lecteurs. Voire de collaboration : on pourrait presque y voir l'anti-chambre du réseau des correspondants de presse. Ou comment sensibiliser ceux qui le souhaitent à la production d'information. A cet égard, me direz-vous, ce serait presque du réchauffé : les journaux entretiennent de longue date des relations avec leurs lecteurs et leurs bien nommés correspondants qui, sur place, veillent à la circulation de l'information.

Certes. Mais l'un des enjeux de ce café, qui accueillera, en partenariat avec la John S. and James L. Knight Foundation, des sessions de formation au journalisme, est d'élargir ce cercle d'affinités. Pour que chacun puisse, s'il le souhaite et s'il en a l'occasion, écrire, publier, filmer, interviewer voire enquêter. Le Winnipeg Free Presse élargit là le champ des possibles et des supports. Améliore le dialogue. Et s'autorise quelques embardées du côté du service à ses lecteurs, tout en les impliquant dans les enjeux du métier de journaliste. Une initiative à suivre, en somme.

Crédit photo (de la carte) : @Manitobamaps (Licence Creative Commons)