Skip directly to content

De l'Open Data et des liens vagabonds pour profiter de l'été

on mer, 07/25/2012 - 07:58

Par Julien Le Bot

S'il faut tirer quelque réflexion des derniers mois, c'est bien la suivante : si la Loi de Moore, comme on l'appelle (bien qu'il s'agisse d'une appréciation empirique), évoque un doublement de la puissance (de calcul) des machines électroniques chaque dix-huit mois, il n'est pas faux de considérer que, du point de vue de l'information (au sens large), des médias et des données, c'est une véritable révolution qui continue de tout emporter. Bien entendu, la métaphore est appuyée, certes, mais il n'est pas inexact de constater que l'Open Data, les médias sociaux, mais aussi les nouveaux usages transforment chaque jour le monde dans lequel nous vivons. Qu'en est-il de la production et du partage d'information ? Qu'est-ce qu'une donnée ouverte ? Comment construire un bon usage de l'Open Data à l'échelle locale - pour que l'innovation profite à tous - ? L'exception culturelle française tient-elle encore la route ? Que peut (et doit ?) faire le journaliste ? Pour faire le point, à mi-parcours (de l'année), et pour préparer les déambulations de l'été, une vidéo (made in Libertic), et cinq liens (vagabonds).       

C'est Charles Baudelaire qui, je crois, disait que "l'histoire seule n'a pas de fin" : en effet, et le trait d'esprit est doublement pertinent. Ni terme, ni téléologie. Ni limite, ni but assigné. Et ce changement de paradigme que nous traversons (vers une "API-isation de l'administration", disait par exemple l'un des participants à la dernière table ronde sur l'Open Data à La Cantine, à Paris) est à la fois prometteur et indifférent : c'est à n(/v)ous autres acteurs de l'information, des médias, ou des territoires de construire ces "innovations" dont chacun parle, mais dont personne ne sait précisément si l'on en a trouvé la clé.

Précisément, l'Open Data - ou le partage (intelligent et ouvert) des données - représente à la fois une opportunité et un basculement. Pour qui s'intéresse à l'influence des technologies sur l'histoire et sur les usages (Cf. les réflexions des médiologues façon Régis Debray) , il est évident que nous sommes au seuil d'une nouvelle façon de concevoir l'accès aux données - c'est-à-dire à certaines informations qui, jusqu'à présent, et en vertu de pratiques anciennes, sont à l'heure actuelle d'accès limité (pour tout un tas de raisons, plus ou moins légitime -, la légitimité démocratique, mais aussi l'économie de la création (au sens large).

L'été est une saison formidable pour suspendre le jugement et revenir aux fondamentaux. L'oisiveté n'a rien de dangereux, c'est même un détour idéal pour réfléchir sereinement. Quoi de mieux, alors, que de prendre le temps de bien saisir ce que l'expression anglo-saxonne "Open Data" veut dire. Il y a six mois, déjà, l'association (pionnière en la matière) Libertic  avait produit un excellent film rappelant, en 1 minute et 42 secondes, ce que peuvent bien être ces données.  Et ça donne ça : 

Dès que vous mettez le doigt dans ces questions (de données, de numérique, et d'information), vous comprenez que c'est tout un monde qui bascule. Et de nouvelles perspectives qui s'ouvrent, avec des enjeux de pouvoir, des tâtonnements, des doutes et des acteurs plus ou moins engagés, plus ou moins intéressés. D'ailleurs, et pour qui souhaite prolonger ces réflexions en flânant cet été au bord de l'eau, entre deux coucous, ou au sommet d'une colline, quatre liens (vagabonds) peuvent utilement agrémenter le cours de vos méditations numériques.

1/ La Neutralité du Net, finalement, qu'est-ce que c'est et, au-delà, comment en parler (ou pas) ? 

=> http://www.numerama.com/magazine/23242-pour-fleur-pellerin-la-neutralite-du-net-favorise-les-acteurs-us.html

2/ La Neutralité du Net, est-ce nécessaire ? A qui profite "le crime" (ou le concept) ? 

=> http://reflets.info/fleur-pellerin-annonce-la-mise-a-mort-de-la-neutralite-du-net/?utm_source=feedburner&utm_medium=twitter&utm_campaign=Feed%3A+refletsinfo+%28Reflets%29

3/ Quant à l'Open Data, comment le comprendre du point de vue culturel ? Quid, d'ailleurs, de 'l'exception culturelle française" ? 

=> http://numeribib.blogspot.fr/2012/07/essai-de-stratigraphie-de-lopen-data.html

4/ Sur la Toile, si le droit est chamboulé, si l'horizontalité est de rigueur, si chacun est un média et si le partage est la norme, qu'en est-il du statut de l'auteur ? Ecrire, naviguer, construire : comment (tenter de) penser tout ça ?  

=> http://www.implications-philosophiques.org/actualite/une/auteur-ou-acteur-du-web/

et 5/ Profession de foi d'un (éternel) voyageur sur la Toile (où tout reste à faire, et à défaire !) : 

=> http://www.davanac.me/blogging_the_news/2012/07/first-learn-the-rules-then-break-them.html

L'équipe de Yakwala vous souhaite un bel été ! 

A très bientôt ! 

---

Crédit : @DigitalCat (Licence Creative Commons)