Skip directly to content

Yakwala est finaliste du premier concours Dataconnexions

on mar, 05/22/2012 - 07:59

Par Julien Le Bot 

Yakwala maintient le cap, depuis quelques mois, sur un horizon précis : proposer une plateforme susceptible de fabriquer de l'information hyperlocale - pour mieux la partager, pour "augmenter" la vie des territoires, pour que chacun puisse valoriser ses engagements (locaux) et trouver les informations qu'il cherche. Au fond, Yakwala est une plateforme (sociale) au service de l’ensemble des acteurs de la vie locale (particuliers et professionnels).  C'est dans ce cadre de Yakwala s'empare des données ouvertes pour structurer son offre : il s'agit notamment de réussir à transformer la "data" en services et/ou en informations à valeur ajoutée. Dataconnexions a donc fonctionné pour Yakwala comme un détonateur : les rencontres se multiplient (effet de commmunauté), les projets foissonnent (grâce aux retours d'expériences), et les outils se mettent en place (sous le forme de partenariats et/ou de synergies). En somme, c'est parti !         

Yakwala a donc pu présenter, le 15 mai dernier, et au terme d'une sélection sur dossiers, son projet devant le jury de ce premier concours Dataconnexions (photo). Comme l'explique la mission Etalab sur son blog, l"'évaluation des projets s'est faite sur la base de critères précis, tels que l'utilité du projet, son ergonomie, son design, l'exploitation des données publiques, mais également sa compétitivité économique et sa pérennité." Avec trois catégories en lice : Grand public, Utilité publique, Services aux professionnels.

A cet égard, l'équipe des fondateurs de Yakwala salue les très beaux projets qui ont été présentés  - et dont la liste est visible en cliquant ici - dans ces trois champs de réutilisation des données publiques.    

Quoi qu'il en soit, cette épreuve a permis de faire le point, avec tout un ensemble d'acteurs (et de partenaires) sur ce "monde qui vient", comme il est d'usage de le dire. Et Yakwala est le fruit d’intuitions convergentes : le marché de l’hyperlocal reste à structurer, l’information locale peut être mieux valorisée, et la libération de données publiques en France est une opportunité pour qui souhaite proposer de nouveaux services à destination de l’ensemble des acteurs de la vie locale.

Mieux encore : comme l’expliquait Alan Mitchell, cité dans un article de Daniel Kaplan publié récemment sur le site InternetActu, « le principal déficit que rencontre notre société ne réside pas dans la capacité de traiter un grand nombre de données, bien au contraire. Le défi est celui de la logistique de l'information : comment transmettre exactement la bonne information à, et depuis, les bonnes personnes, au bon format, au bon moment. Une affaire de 'Toutes Petites Données' (Very Small Data). »

Yakwala répond à cette question d’échelle : du Big Data  à la Very Small Data - ou comment transformer la data en service pour les professionnels et/ou en informations hyperlocale à valeur ajoutée.

Prochaine étape pour Yakwala : industrialisation de la solution, développement d’un certain nombre d’outils pour collecter/trier/géolocaliser/enrichir/restituer les données et de nouveaux services, mise en place de la structure commerciale.

---

Crédit : Photo reprise sur le blog de la mission Etalab.