Skip directly to content

Mission loc@l : comment fabriquer de l’hyperlocal durable ?

on ven, 01/06/2012 - 08:15

Par Julien Le Bot

Ceci est une promenade outre-Atlantique. Du côté de San Francisco, pour être plus précis. Mission Loc@l est une déclinaison possible (et réelle) de ce qu’on peut tenter de construire, en terme de partage d’information, sur un territoire bien défini (en associant des professionnels, des étudiants, des habitants, etc.). Vidéo.      

Mission loc@l est une plateforme qui a déjà pas mal vécu – et qui, à l’usage, a su trouver son équilibre, étant entendu qu’il ne s’agit pas, dans ce cas précis, d’une entreprise, mais plutôt d’un travail collectif. Fondé en octobre 2008, ce site est depuis lors un terrain de jeu pour des (jeunes) professionnels, des étudiants (de grandes écoles de journalisme), et pour des habitants qui, à leur échelle, et selon leurs connaissances, peuvent contribuer utilement au fonctionnement de Mission loc@l.    

Plutôt que de se payer de mots, « la preuve par l’image », comme le dit la novlangue télévisuelle :

A retenir, notamment, dans cette initiative, trois éléments intéressants :

1/ Pour être au service d’une ville cosmopolite, le site est disponible en deux langues : anglais et espagnol.  

2/ La « communauté » des contributeurs est large, mais encadrée : des apprentis journalistes de UC Berkeley Graduate School of Journalism, des étudiants (de San Francisco State, City College) et des habitants de San Francisco. Au bout du compte, et pour assurer la qualité/continuité de service et d’information, un éditeur avant publication.  

3/ Ce site tente d’accompagner des usages sociaux innovants à l’échelle du quartier, comme le montre, par exemple, l'image illustrant ce billet. Bel exemple s'il en est de « carte crowdsourcée » mise en musique par un étudiant de Berkeley : http://media.journalism.berkeley.edu/mission/2012/20120105_workout.pdf.  

Crédit : Carte disponible sur le site de Mission loc@l.