Skip directly to content

Le blog de Julien Le Bot

Pour la libération des données locales (de France et de Navarre) !

on lun, 01/09/2012 - 11:11

Par Julien Le Bot

Chacun, ces jours-ci - c'est la règle du jeu -, y va de sa sélection/prédiction sur l'année (numérique et médiatique) à venir. Le plus souvent, il est d'usage de parler de "liens vagabonds". Belle expression qui nous permet de partager ce qui, au hasard des clics et des tweets, ressort de nos communes prospections. Ici, on ne retiendra qu'un billet et un appel : pour l'OpenData, et la ville numérique.     

Cyberbougnat fait de la résistance (à Clermont)

on jeu, 01/05/2012 - 14:21

Par Julien Le Bot

Le web local est un chantier immense et microscopique à la fois : il faut (savoir) occuper le terrain pour être visible, disponible et pertinent, mais pour l’heure, il n’existe pas de recette miracle. Valoriser l’info locale est tout sauf évident. Ce qui ne veut pas dire qu’il ne faut pas essayer de construire quelque chose. Entretien avec Bertrand Soulier, fondateur de Cyberbougnat, « un webmag 100% clermontois ».      

La Nouvelle République se déploie (un peu plus) sur la Toile

on mer, 01/04/2012 - 13:33

Par Julien Le Bot

La presse quotidienne régionale (PQR) n’échappe (à l’évidence) pas aux bouleversements (économiques, éditoriaux, etc.) que la Toile impose aux médias. Après avoir réorganisé ses rédactions (formées au « bi-média »), la Nouvelle République vient de lancer une nouvelle version de son site Internet. Entretien avec la journaliste Chantal Pétillat.      

Lucky Ant : de l'art de faire du crowdsourcing (mâtiné de storytelling) pour les commerces locaux

on mar, 01/03/2012 - 14:16

Par Julien Le Bot

Hébétude, doute, étrangeté ! Il arrive que l’on se trouve devant une idée et que, quoi qu’on fasse, quel que soit l’angle que l’on adopte pour y regrader de plus près, on soit incapable de savoir si, réalisée en dur, sur la plancher des vaches, celle-ci peut faire des ravages. C’est le cas pour Lucky Ant, un projet permettant aux commerces locaux de « crowdsourcer » leurs investissements.     

Pages