Skip directly to content

Le blog de Julien Le Bot

La Social Media Week, c'est parti !

on lun, 02/13/2012 - 08:47

Par Julien Le Bot

Retour à la case Paris pour Yakwala, après quelques jours de bidouille(s) dans l'atelier #hyperlocal de développement de la plateforme (la beta, c'est bientôt, promis). Et déjà, à l'horizon, pas mal de rencontres et d'évènements à partager - pour mieux cogiter sur l'avenir ("à venir") de nos vies (toujours plus) numériques. Cette semaine, c'est bien entendu la Social Media Week qui va nous/vous intéresser. Par ici la programme !

Lien(s) vagabonds avant de passer dans l'atelier #hyperlocal de @Yakwala

on ven, 02/03/2012 - 17:06

Par Julien Le Bot

Ceci est un micro-billet avant de mettre, quelques jours durant, les mains dans le cambouis de l'hyperlocal (pour ajuster le tir sur la plateforme Yakwala dont le développement avance, avance, avance). Autrement dit, avant de passer quelques jours en apnée (sans articles sur ce blog), j'ai comme envie de partager avec vous quelques liens qui, ces jours-ci, semblent croiser peu ou prou les cheminements qui guident (ou perdent) notre parcours. Liens vagabonds. 

Google peut-il faire des miracles pour l'emploi (local) ?

on jeu, 02/02/2012 - 13:42

Par Julien Le Bot

Les temps sont agités - voire remuants - sur le front numérique, c'est entendu : introduction en Bourse (à venir) de Facebook et spéculation(s) multiples à tous les étages, condamnation (en France) de Google pour "abus de position dominante" (via son service Google Map). Bref, chacun cherche sa place dans un écosystème où, finalement, tout peut arriver (les rentes de situation ont l'air solides, mais finalement, on navigue à vue). Une certitude : nos vies sont (toujours plus) en ligne. A cet égard, qu'est-ce que ça change pour le boulot (par temps de chômage de masse) ? Google peut-il seulement modifier la donne ? Un billet du journaliste Marc Landré a suscité notre curiosité.    

"Street Press" : Itinéraire d'un pure player tournant à ciel ouvert

on mar, 01/31/2012 - 13:05

Par Julien Le Bot

Street Press se présente comme une rédaction ouverte (à toutes les expériences), dansant en funambule sur un fil tendu entre le foutraque et la dolce vita. En réalité, c’est une maison bien pensée, qui se développe peu à peu et pense qu’il est possible (et même souhaitable) de partager son savoir(-faire) pour mieux continuer de faire savoir (ceci, cela, fonction des circonstances et de l’actualité). Entretien avec Johan Weisz.        

Pages