Skip directly to content

La vérité (du texte) et la délicatesse (de l'algo), kézako ? Une piste (encore une) avec Quentin Pleplé

on mar, 07/22/2014 - 12:48

Par Julien Le Bot 

Les robots d'Associated Press se sont donc mis au travail, expliquait ce matin Thomas Oliveau, pour écrire leurs "premiers articles".  Le robot, l'algorithme, le croisement de données, tout ça : le sérail éditorial doit aujourd'hui repenser son travail. Réinventer sa langue. Et se réapproprier son horizon : le contenu, le sens, l'info. Si l'automate bastonne de la brève, quid de l'humain ? Du coup d'oeil ? De l'entretien ? Ceci rejoint toutes ces rencontres et ces initiatives croisées ici ou là par notre équipe : que l'on se souvienne de Trooclick, qui travaille sur son outil qui trie, filtre et évalue des données économiques, ou de Syllabs, qui "collecte, analyse et génère" des contenus spécialisés. Tout ceci est bien froid, pensez-vous ? Quel rapport avec le journalisme ou l'écriture, finalement ? Et pourquoi pas, tant qu'on y est, un algorithme pour nous donner son sentiment sur Louis-Ferdinand Céline. "L'Amour c'est l'infini mis à la portée des caniches" , il en dit quoi, Monsieur l'Algo ? Le style ne se décrète pas. Mais manifestement, tout s'apprend. Conversation avec Quentin Pleplé, de Short Edition.  

#4M Mashrek : de l'art d'associer innovation ouverte et incubation éphémère pour soutenir les nouveaux médias

on lun, 04/28/2014 - 08:13

Par Julien Le Bot

Traduire, c'est trahir. Et écrire, c'est ici réduire. Depuis lundi 21 avril 2014, @AltCity (situé au coeur cosmopolite de Beyrouth, du côté de Hamra, avec ses immeubles élégants ou déglingés, ses néons hurlants, et son macadam intranquille) accueille neuf porteurs de projets (venus de Palestine, d'Irak, de Syrie et du Liban) dans le cadre du programme #4M Mashrek (ou Mashreq pour les anglophones). Trois partenaires (AltCity, CFI et la fondation Skeyes) et un horizon : permettre à des rédactions (et/ou des porteurs de projets éditoriaux) de transformer leurs pratiques, leurs usages, leurs sites web (et/ou leurs applications).

La méthode est à la fois artisanale (c'est-à-dire exigente, méticuleuse et pragmatique) et coopérative (dans le sillage du #journocamp organisé à Paris le 3 avril dernier, continuons d'explorer les potentialités émancipatrices des effets de réseau). Quant au canevas, il s'agit de penser web, global, soutenable, durable. Et innovant. Avec les moyens du bord. Rencontre avec Ayman Mhanna, directeur de la fondation Skeyes, puis avec David Munir Nabti, fondateur de l'incubateur beyrouthin AltCity.      

Depuis (bientôt) 5 ans, Regards Citoyens veille au grain (démocratique)

on mar, 02/18/2014 - 12:29

Par Julien Le Bot

On ne dit pas, on fait d'abord. C'est en substance cette manière de fonctionner qui caractérise, depuis 2009, le collectif (associatif) Regards Citoyens. Entendre par là : identifier des données utiles (pour y voir plus clair dans nos institutions) pour ensuite les collecter et les mettre à disposition des ré-utilisateurs possibles (qui peuvent être des curieux, des journalistes, des chercheurs, mais aussi, le dit-on assez, les adminsitrations elles-mêmes).  En d'autres termes, et pour le dire dans des termes "en vogue" : passer à l'Open Data. Entretien avec Tangui Morlier, l'un des co-fondateurs du collectif, et François Massot, qui s'est chargé, ces derniers mois, du projet NosFinancesLocales.fr, enregistré chez Céleste, rue de Charonne, à Paris. Attention, côté ambiance sonore, ça swingue un peu.        

C'est quoi, la marque de fabrique du HybLab ? Entretien avec Julien Kostrèche

on lun, 02/03/2014 - 10:24

Par Julien Le Bot

Une "Folle journée" peut en cacher bien d'autres : c'est à l'occasion d'une visite éclair à Nantes (pour travailler avec des étudiants de l'école Sciences Com) que nous avons pu rencontrer Julien Kostrèche, co-fondateur de l'association Ouest MédiaLab qui, en ce moment, pilote la deuxième édition de l'atelier de datajournalisme HybLab. Une formidable aventure associant des écoles de la région, des médias locaux, et des universitaires (au sens large). En pleine période d'agitation pré-électorale (mentionnons le hackathon organisé les 30 et 31 janvier par nos amis de l'.@ESJPro de Paris sur le thème des municipales), les rédactions moulinent : comment couvrir "autrement" cette étape ordinaire de la démocratie locale ? Que changent les données dans cette affaire ? Plus largement : comment ne pas sombrer dans l'efferscence sans objet ni sans débouché, et comment contribuer au développement de nouvelles pratiques locales en matière d'innovation dans les médias ? Entretien avec Julien Kostrèche.  

En route pour 2014 avec (notamment) les ateliers #4M Mashrek !

on jeu, 12/19/2013 - 10:58

Par Julien Le Bot

Accélération de l'histoire, présentisme à gogo, tyrannie du buzz et du flux : l'horizon peut parfois paraître un peu court. Et pourtant, .@Yakwala continue (dans ses recherches liées à l'inovation, ses actions de formation, ses développements) ! Et pour 2014, .@CFI (ou Canal France International, agence de coopération dans les médias), l'incubateur beyrouthin .@AltCity.Me et la fondation Skeyes (pour le liberté de la presse et de la culture) ont lancé un appel à projet régional auquel nous sommes associés : #4M Maskrek (ou Mashreq pour les anglophones, mais on ne va pas chipoter). Son objectif : apporter un accompagnement (avec 5 semaines de résidences créatives à Beyrouth) personnalisé pour des porteurs de projets indépendants issues de la région (Liban, Syrie, Jordanie, Palestine, Irak) dans le domaine de l'information en ligne, de la donnée et des nouveaux usages. Lancé le 6 décembre en marge d'une conférence réunissant de nombreux acteurs de l'innovation (dont le journaliste Ziad Maalouf, le co-fondateur de Journalism++ Nicolas Kayser-Bril, et le "digital sherpa" Damien Van Achter), cet appel à projet est ouvert jusqu'au 3 février prochain. Et comme on dit, #PleaseRT !     

Pages